Pour certains, le monde de l’enfance est un eldorado depuis longtemps abandonné, qui suscite bien des nostalgies… Pour d’autres, c’est le contraire : l’âge adulte tarde toujours à arriver ! Mais au fait, pour grandir, on fait comment ?

Et d’abord, être adulte, c’est quoi ?

Payer ses factures à l’heure ? Ne plus sécher le boulot après une nuit blanche ? Laisser les petits pots aux bébés, et les œufs en chocolat aux moins de 12 ans ?

 

 

 

Parent = Adulte, c’est évident… non ?

 

 

Même pas cap !

 

 

 

Non, soyons sérieux. Devenir adulte, c’est s’épanouir à fond dans son boulot et faire le bonheur de ses collègues et de ses patrons, épargner tous les mois pour réaliser tous ses rêves une fois à la retraite.  Avoir une carrière. Devenir quelqu’un de fiable.

 

 

Une chose est sûre, si devenir adulte signifie renoncer à sa tartine de pain de campagne au pâté picard, on n’est pas près de fêter notre majorité !

Adulte, moi ? Jamais !

D’abord, rester un enfant, c’est profiter de tout un tas de plaisirs géniaux qu’on oublie totalement quand on devient une créature ennuyeuse en costard-cravate.

Genre ça :

 

Ca :

 

Oh, et ça, évidemment :

 

Finalement, quand on y réfléchit bien, devenir adulte est un projet à long terme… très long terme. Très très long terme…

 

 

N’oubliez pas que la petite lumière qui s’allume dans les yeux devant un bon plateau de charcut’ et son assortiment de pains croustillants, y’a pas d’âge pour l’avoir. Et ça, c’est la meilleure nouvelle du jour !

 

 

 

 

Laisser un commentaire