Le carnaval de Dunkerque, c’est un rassemblement gigantesque de copains (qu’ils se connaissent ou non) réunis par leur amour de la fête, du rire, de la bonne bouffe et de la bière. Un hymne à la chaleur humaine du ch’nord, à fêter aussi chez soi avec une chapelle maison, colorée, savoureuse et riche en émotions fortes !

1 On prêche pour sa chapelle

En disposant ensemble de bons produits charcutiers, hauts en couleur et en goût, comme il se doit :

 

  • provencale Du jambon provençal à la chair rosée, avec un beau contour rouge paprika;
  • dunord Du jambon aux herbes, en rose et vert cette fois;
  • potj Du potjevlesch, terroir oblige !
  • pate_nature Un pâté picard nature : parce que ses gros grains nous rappellent les costumes de paillettes du meilleur carnaval au monde (au mooooonnnnnde).

2 On sonne le début du bal

Du salé, du sucré, du tendre, du croquant, du fondant et du croustillant… Et toujours, des couleurs qui pétillent pour nous rappeler les gros délires visuels offerts par le carnaval de Dunkerque :

 

  • chou-01 Une salade chou rouge, carotte et avocat : du rouge, de l’orange, du vert, à l’image de nos costumes les plus chatoyants. C’est la fête du kitsch dans les assiettes !
  • legumes-01 Des minis légumes (tomates cerises, poivrons jaunes, brocolis…) : parce qu’ils sont tout mignons avec leurs couleurs éclatantes, et qu’on y pioche au gré de ses envies, entre deux danses ;
  • fromage-01 Des fromages (gouda, edam, fromage frais aux herbes…) : des croûtes rouges, jaunes, oranges ou vertes, qui dissimulent un vrai antidote contre les coups de barre !
  • bonbons-01 Des lolly pop, fraises tagada, malabar et dragibus… : bref, des bonbons multicolores qui pétillent ou font doux sur la langue. Et on en profite pour se couvrir de tatouages malabar !

3 Et on lance le chahut !

Franchement, on ne saurait choisir autre chose que d’excellentes bières du nord et belges pour se rincer la glotte : c’est parti pour la Ch’ti, la Duvel, la Chimay (en bleu, blanc, rouge !), la Jenlain, et une petite triple pour monter en gamme !

Carnaval de Dunkerque, mode d’emploi

 

Pour les malheureux qui n’auraient jamais assisté à la fête la plus folle de France (de France ? De l’univers !), ou pour ceux qui voudraient réviser les bases après des années d’absence :

Son histoire et ses grandes étapes :
http://culturebox.francetvinfo.fr/arts/evenements/le-carnaval-de-dunkerque-une-bonne-humeur-haute-en-couleurs-235003Illustration of the Carnival of Dunkirk (Dunkerque), northern France. The annual carnival began in the 18th century as a special feast before fishermen set sail for the dangerous Icelandic water to catch the lucrative cod./ALCALAYSARAH_1236.0244/Credit:Sarah ALCALAY/SIPA/1601181638

 

L’hymne à Co Pinard, le seul. Celui qui ne pleure pas n’est pas un vrai !

 

Et enfin, indispensable, la BO complète du carnaval :

 

Alors comme ça, le carnaval de Dunkerque, c’est bientôt fini ? Faire sa propre chapelle à la maison, c’est enfantin et ça réchauffe le cœur. Toute l’année, si on veut, avec qui on veut, quand on veut. Les carnavaleux vous saluent !

Laisser un commentaire