Ce soir, les papilles des Pâtépicuriens vont être mises à l’épreuve ! C’est l’heure de la soirée Just Do Eat, où l’on part à la conquête de saveurs insoupçonnées et où l’on sort de sa zone de confort gustative. Attention, fort risque de révélations culinaires !

1 Vive les légumes verts !

Une chose est sûre avec les légumes verts : ils n’ont pas bonne réputation gustativement parlant… D’ailleurs, vous avez peut-être développé une « allergie » aux choux de Bruxelles ou aux épinards vous aussi.

 

Et si vous changiez d’avis avec cette planche ?

 

La planche « C’est bon pour la santé ! »

  • jambonalancienne Le jambon à l’ancienne Domaine Picard : Un produit classique apprécié par tous les gourmets, même les plus difficiles.
  • patedefoie Le pâté de foie Domaine Picard : Doux et onctueux, un pâté qui a tout bon !
  • patealabiere Le pâté à la bière Domaine Picard : La douceur du pâté, l’amertume de la bière… Y a-t-il quelque chose à rajouter ?
  • potj Le potjevlesch Domaine Picard : Un pâté en gelée aux petits légumes mijotés, pour commencer tout de suite l’entraînement !

 

Et avec ça, quels accompagnements ?

  • chouxdebruxelles Des choux de Bruxelles : Là encore, la purée est votre amie ! Une façon originale de découvrir ce légume bien peu apprécié.
  • roquefort Du roquefort : Du roquefort avec du pâté ? Eh oui ! Mais travaillez le plutôt en sauce, qui se mariera à merveille à…
  • endives Des endives : Idéales avec le pâté de foie, qui va venir contrer leur amertume.
  • betteraves Des betteraves : Découpez-les en tranches très fines et dégustez-les sur un morceau de potjevlesch. Un régal !
  • lentilles Des lentilles : Légumineuse du pauvre, la lentille ? Que nenni ! Goûtez-en avec du pâté à la bière, vous pourriez être surpris !
  • epinards Des épinards : Non, vous n’êtes pas obligé de manger des épinards à la crème comme à la cantine. Essayez-les plutôt en pousses fraîches, relevées par un trait de balsamique.
  • brocolis Des brocolis : Mal aimés, les brocolis peuvent pourtant réserver des surprises ! Tentez-les en purée avec un peu de crème, de citron et d’ail, quelques morceaux de jambon à l’ancienne et hop, un purée-jambon revisité !

blog_image_cadree-min

 

2 Côté boisson ?

Pour accompagner les légumes verts et la charcuterie, on choisit un vin blanc sec léger et non boisé, comme un Mâcon. Mais si on préfère le rouge, un Pinot noir d’Alsace fera parfaitement l’affaire.

 

3 On repousse les limites !

Quitte à s’aventurer hors des sentiers battus culinairement parlant, pourquoi ne pas se la jouer Koh-Lanta et organiser des défis dégustation ? Bon, on va peut-être éviter les yeux de poisson ou les vers encore vivants, mais pourquoi pas des bigorneaux, des escargots ou des abats, qui ont généralement tendance à dégoûter certaines personnes ?

Et pourquoi pas carrément une dégustation dans le noir ? Vous verrez que l’obscurité totale fait ressortir les saveurs des aliments… tout en ajoutant un peu de frisson à la dégustation !

Alors, prêts à vous mettre à l’épreuve ?

Laisser un commentaire